Proposition de quelques Liens utiles

Des liens dignes d’intérêt vers des sites Web, concernant la prévoyance (LPP) 

Les autorités suisses

https://www.ch.ch/fr/prevoyance-vieillesse/

https://www.kmu.admin.ch/kmu/fr/home/savoir-pratique/personnel/gestion-personnel/obligations-employeur/assurances-sociales/caisse-de-pension-lpp.html

Quelques grandes institutions

Allianz suisse : Décryptage de la LPP de A à Z

https://www.allianz.ch/fr/clients-prives/guide/prevoyance/explication-lpp.html

Crédit-suisse : diverses notions
https://www.credit-suisse.com/ch/fr/articles/private-banking/pensionskasse-fuer-wohneigentum-einsetzen-vorbezug-und-verpfaendung-201903.html

Caisse de pension et Divorce :

https://divorce.ch/sites/default/files/docs/divorce-caisse_de_pension_avs-ai.pdf

Comparis.ch : divers calculs

https://fr.comparis.ch/altersvorsorge/bvg

Far-suisse : retraite anticipée et rente

https://www.pensionskasse-shp.ch/fr/lexique

Evaluation/rating des caisses de pension :

https://spkr.ch/fr/rating/pensionskassen

Lexique :

https://www.pensionskasse-shp.ch/fr/lexique

Comparaison des taux de conversion :

https://spkr.ch/fr/pensionskassenvergleich/2019

https://spkr.ch/fr/pensionskassenvergleich/2021/umwandlungssatz



Copyright © 06/2021 Swiss Facility Agency Sàrl. All rights reserved.

La Gestion de votre capital

Quelques notions de bases

La délégation de la gestion de vos avoirs peut prendre différentes formes qui impliqueront elles-mêmes différents degrés de liberté pour votre gérant, différents niveaux de frais pour vous.

D’une Gestion 100% déléguée à une Gestion 100% personnelle

<- Discrétionnaire         <–>    Fonds de placement           <–>     Conseil/ Advisory       <–>    Personnelle    ->

La gestion discrétionnaire  (avec un mandat) est une délégation totale de la gestion. Votre intervention se limite à la définition des objectifs de placement  (constitution d’un capital ou revenu pour l’épargne, pour la retraite…) ainsi que le degré de risque que vous souhaitez assumer. Pour identifier ce risque, vos interlocuteurs vous poseront des questions, afin de pouvoir cerner votre profil de risque.

Si vous optez pour ce 1er type de gestion, votre gestionnaire aura toute liberté de prendre lui-même les décisions d’investissement dans des marges et le cadre préalablement fixés. 

Le principal avantage de ce type de gestion est que votre portefeuille est investi de manière diversifiée et géré activement à votre place. Le gestionnaire investira en actions, obligations ou cash, de manière directe ou via des fonds. Vous pouvez parfois aussi trouver d’autres types de placement dans le contrat, comme des hedge funds, des matières premières ou de l’immobilier (sous forme de fonds). 

Le fonds de placement  est une délégation partielle de la gestion. La gestion via fonds (fonds de placement individuel ou panier de fonds) implique une sélection de fonds représentatifs pour votre degré de risque. Une fois la sélection effectuée, ce sont les gérants des fonds qui s’occupent de gérer l’avoir confié. Ils ne vous connaissent pas, ils ne cherchent qu’a réaliser l’objectif de gestion du fonds en performance et risques.

Le choix d’un fonds mixte peut constituer une solution intéressante pour assurer une gestion de patrimoine, en particulier pour avoirs plus petits. En effet les frais seront moindre que pour une gestion discrétionnaire traditionnelle. 

La gestion-conseil / advisory est sans aucune délégation. Le gestionnaire ne pourra rien entreprendre sans votre autorisation préalable, même quand les conditions du marché le requièrent. Il formulera des suggestions d’investissement, mais en fin de compte, c’est vous qui déciderez. La gestion-conseil est indiquée si vous êtes aisément accessible et avez un minimum de connaissances des marchés financiers.

Frais. Etant donné la faiblesse actuelle des taux, les frais peuvent avoir un impact important sur le rendement de vos avoirs. Veillez à avoir une idée précise des frais totaux : frais de gestion et de garde, droits d’entrée, commission, etc. 

Risque. Le risque de fluctuation de la valeur de votre portefeuille est déterminé par le pourcentage d’actions, d’obligations de hedge funds qu’il contient. Mais aussi en fonction des parts en monnaies étrangères détenues. La répartition (grille d’investissement), asset allocation est très importante. C’est une des clés de la performance et de la réussite de la gestion. La répartition des placements en fonction des critères de risques, nous parlons de répartition géographique, monétaire..

Performances.  C’est l’évolution des marchés financiers et son impact sur les valeurs de votre portefeuille qui déterminera l’évolution de la performance. Un «benchmark» peut être utilisé pour comparer ses performances. Demandez à pouvoir consulter cette comparaison et à obtenir des explications si ses performances sont inférieures. 



Copyright © 06/2021 Swiss Facility Agency Sàrl. All rights reserved.

La notion de 2ème pilier en Suisse (LPP/LAA):

Qu’est-ce que la LPP ?

Le deuxième est une prévoyance professionnelle privée. Elle vient s’ajouter au premier pilier (AVS)  pour vous assurer une rente à la retraite qui vous permette de vivre décemment.

La prévoyance professionnelle (LPP), de son nom complet Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité, est une épargne individuelle.

Quand la LPP a-t-elle été introduite en Suisse

Si la LPP a été signée à Berne en juin 1982, ce n’est qu’à partir du 1er janvier 1985 qu’elle est devenue réellement effective. Avec comme but explicit de permettre aux personnes âgées, mais aussi aux survivants et aux invalides, et en complément à l’AVS/AI, de « maintenir leur niveau de vie de manière appropriée, lors de la retraite ou la réalisation d’un cas d’assurance vieillesse, décès ou invalidité. »

Comment fonctionne la LPP ?

La LPP assure que les salariés, et seulement ceux qui sont inscrits à l’AVS Elle est financée par l’employeur et par l’employé à des taux variables selon la fourchette d’âge du travailleur.
Une différence importante à noter entre LPP et AVS :

Le pourcentage du salaire prélevé pour l’AVS n’est pas directement destiné au travailleur. Il est destiné aux retraités actuels. Quant à la part du salaire prélevée pour la LPP, elle reviendra à l’âge de la retraite ou à la survenance d’un cas d’assurance  au travailleur. A l’inverse de l’AVS, ici on parle d’un système de capitalisation, comme un compte d’épargne.

Quand commencer à cotiser à la LPP?

La cotisation à la LPP est effective dès le 1er janvier suivant vos 17 ans si vous recevez un salaire supérieur à 21’510 CHF par année que cet argent est versé par un même employeur.

De 17 à 23 ans vous ne cotisez que pour les risques de décès et d’invalidité. Vous épargnez pour créer un capital vieillesse à partir du 1er janvier suivant vos 24 ans seulement.

Combien je paie de LPP?

Combien payons-nous de cotisation LPP.  Ci-après vous trouverez les minimums légaux

De 25 à 34 ans :         7% du salaire annuel (en principe à part égale employé-employeur)
De 35 à 44 ans :         10% du salaire annuel
De 45 à 54 ans :         15% du salaire annuel
De 55 à 65 ans:          18% du salaire annuel

A noter que le règlement de certaines caisses de pension est plus favorable et prévoit le financement de plus que la moitié de la cotisation, par l’employeur.

2 notions importantes :

Qu’est-ce qu’une caisse de pension ?

C’est un fonds de pension, tout simplement, appelé également fonds de retraite. Il fonctionne par capitalisation, c’est-à-dire par accumulation, comme un compte d’épargne.
La caisse reçoit les versements en argent des travailleurs ; la caisse gère les capitaux ainsi constitués ; enfin la caisse transforme les capitaux accumulés en rente.

Les caisses de pension peuvent être publiques, privées ou semi-privées. C’est pourquoi elles sont si nombreuses en Suisse.

Qu’est-ce qu’une prestation de libre passage ?

Quand le travailleur quitte un emploi, il quitte également la caisse de pension dans laquelle était conservé son 2ème pilier.

Ce montant, prêt à être transféré, se nomme « prestation de libre passage ». C’est le montant destiné à votre prévoyance vieillesse qui a été constitué auprès de votre ancienne caisse de pension. En vertu de la loi, il ne peut pas vous revenir directement. Il doit être transféré sur un compte de libre passage ou si le travailleur a déjà un nouvel employeur, sur le compte de la nouvelle caisse de pension.



Pour plus d’information et/ou une analyse individuelle 

Copyright © 06/2021 Swiss Facility Agency Sàrl. All rights reserved.